Marielle Potvin, orthopédagogue / marielle.potvin@gmail.com


Pour Fabrice (Cyber-profs)
17 août 2009, 22:08
Filed under: Une fois c't'un prof... | Étiquettes:

Je jasais, comme ça, de tout et de rien avec un enseignant. Ce qu’on appelle un pro.
Belle personnalité, solide formation et tout.

À un moment, il me dit:    »Tu sais, moi, ce qui me manquait le plus en début de carrière, c’est de savoir comment partir une classe. Comment installer un climat, et prendre un bon départ avec mes élèves. Quand on fait nos stages, lors de notre formation, on arrive, et la classe est déjà toute installée, alors on sait pas trop… » 
Bien sûr, il l’a appris, comme on dit, sur le tas.

Reste que dans quelques jours, plusieurs finissants seront confrontés à la même situation, que nous voudrions plus facile pour eux.  C’est donc à leur intention que nous proposons ces quelques vidéos.
Ça fait pas de miracle, sauf que …   😉

La rentrée scolaire   *Les premiers contacts : 
http://www.cyber-profs.org/clips_details.php?id=62&q=1000
Description : Les premières heures de la rentrée scolaire sont l’occasion de poser les jalons autour desquels se construira la vie de la classe. Karim Bandali, enseignant au primaire, nous donne ici un accès privilégié aux premiers contacts qu’il établit avec ses élèves. Voyons comment il s’y prend pour instaurer un climat propice à l’enseignement-apprentissage.     Durée: env. 25 min.

L’organisation de la rentrée scolaire  :
http://www.cyber-profs.org/clips_details.php?id=23&q=1000
Description : La rentrée scolaire en milieu francophone minoritaire représente un moment important dans la gestion du rapport entre l’anglais et le français. Tout en se gardant de proscrire l’anglais, au risque de bloquer l’expression des élèves, il s’agit de les amener progressivement à communiquer en français par leur volonté. En insistant sur une relation individuelle et collective de confiance, Karim Bandali nous livre son expérience.
Durée: env. 5 min.
Même si vous n’enseignez pas exactement dans le même contexte (milieu francophone minoritaire) les exemples que M. Bandali propose ici sauront quand même vous être utiles. Quand il parle de reformulation, plutôt que de correction du langage, cette technique est tout aussi appropriée pour le développement de la confiance en soi des élèves, que ce soit dans leur langue maternelle ou dans le cas d’une langue seconde.

Vous avez aimé?  Cette semaine, j’ajouterai tous les jours de nouvelles ressurces sur le thème de l’organisation de la rentrée.   Revenez  😉

Vous avez des questions, des suggestions, n’hésitez pas à me contacter .

À bientôt!

Marielle Potvin, orthopédagogue
marielle.potvin@gmail.com
450 687-8181

Publicités

2 commentaires so far
Laisser un commentaire

Moi et mes collègues de l’UQAC avions aussi entendu des remarques comme celle de ton enseignant expérimenté. Depuis quelques années, nous avons donc modifié notre programme de formation à l’enseignement au préscolaire-primaire afin de rendre obligatoire un stage en début d’année (dès la première semaine!)… C’est très difficile à organiser, grâce au travail de la direction du programme et la collaboration des CS de la région nos étudiants peuvent maintenant vivre un début d’année. La formule n’est pas parfaite, certains étudiants n’apprécient pas. Mais on fait des efforts pour améliorer le tout.

Commentaire par Patrick Giroux

Merci pour cette mise à jour.

Commentaire par mariellepotvin




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :