Marielle Potvin, orthopédagogue / marielle.potvin@gmail.com


Un outil
15 décembre 2009, 00:50
Filed under: carte heuristique, formation, orthopédagogie, ressources | Étiquettes:


J’aime bien l’aspect pratique de certains cadeaux.
Mais, peut-être comme vous, je n’aime ni donner ni recevoir… des bas  😉                                           source de l’image:  http://j.mp/kcGnP

Aujourd’hui,  je vous en offre donc un qui saura  rendre de bien grands services.
Qu’est-ce qui dynamise l’apprentissage, facilite la mémorisation, et organise les connaissances?  La carte heuristique !

Également appelée « mind mapping », ou carte conceptuelle, ou encore carte mentale, cette façon d’organiser vos informations optimisera la majorité de vos activités quotidiennes : prendre des notes, piloter des projets, animer des réunions, prendre des décisions, gérer le temps, créer, innover…

C’est à Tony Buzan, un psychologue Anglais,  que nous devons la création du concept de carte heuristique qui représente les connections sémantiques entre différentes idées et les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels – également connu sous le nom de Mind Mapping ou « carte mentale ».

Voici pourquoi et comment il nous suggère d’adopter cette façon de faire:

Le processus du Mind Mapping se veut simple et amusant.
Buzan propose de commencer à dessiner au centre d’une page blanche, de relier les branches à l’idée centrale, puis connecter les idées secondaires aux premières branches, puis les idées tertiaires aux secondes branches et ainsi de suite. Il insiste sur le fait que les nouvelles connaissances doivent être reliées à des connaissances déjà bien installées dans la mémoire à long terme. Le savoir se construit ainsi, en faisant des liens de sens entre les informations nouvellement acquises et celles que nous possédons déjà.

Cette façon d’organiser les idées ou de prendre des notes correspond beaucoup mieux au fonctionnement de notre cerveau, faisant appel à ses deux hémisphères de façon concomitante.

Dans ma pratique, j’y vois une utilité certaine pour les élèves qui ont du mal à organiser leurs idées avant de produire un texte, par exemple.
Chez les élèves présentant différents degrés de dysphasie, cet outil est un incontournable, de même que  chez ceux qui éprouvent des difficultés à traiter les informations.

J’ai constaté des progrès immenses chez des élèves qui ont appris à se servir de cette approche. C’est visuel, logique, concret. Les liens entre les différentes informations deviennent pour eux beaucoup plus évidents que si on leur présente de façon linéaire, en mots seulement, comme c’est habituellement le cas dans une approche plus traditionnelle.

On peut donc utiliser les cartes heuristiques pour présenter des notions, les expliquer et établir les relations entre les mots, les idées ou les concepts.

L’élève, de son côté,  prend des notes plus rapidement et plus efficacement. Comme les images collent à la mémoire beaucoup plus facilement que les mots, la compréhension d’une tâche, d’un problème ou d’un sujet à développer devient tout à coup à sa portée.

Depuis peu, le célèbre moteur de recherche Google propose une nouvelle fonction de recherche, par carte heuristique !
L’option est disponible sur Google.com (en anglais), mais n’empêche pas de faire une recherche en français. Lorsque vous avez lancé une recherche avec un mot-clé, cliquez sur « Show options », puis dans la colonne de gauche sur la fonction « Wonder Wheel ».   Votre résultat apparaîtra alors en carte heuristique !

Personnellement, j’utilise le logiciel Inspiration, de chez DeMarque, pour enseigner aux élèves à concevoir les cartes.
Vous pouvez en télécharger une démo de 30 jours en cliquant ici. 
Inspiration est le logiciel idéal pour appliquer les concepts de la pensée et de l’apprentissage visuel.

Il est disponible en français, et une communauté d’apprentissage y est reliée: « La bulle »
On peut y consulter les cartes produites par d’autres enseignants et partager les nôtres ou celles de nos élèves.

Il existe aussi d’autres outils; cependant , ils ne sont disponibles qu’en anglais. 
Un merci spécial à M. François Guité, qui m’a fourni les références suivantes : 
Novamind et Omnigraffle qui lui permettent de créer des cartes d’un grand intérêt. 

À tous, je souhaite de s’approprier cet outil.
Quitte à porter vos vieux bas gris  😉

Marielle Potvin, orthopédagogue
marielle.potvin@gmail.com
450 687-8181

Publicités

Un commentaire so far
Laisser un commentaire

Vous trouverez de nombreuses ressources sur http://www.mindmanagement.org avec des dizaines de cartes mentales (mind mapping) à noyau central à ne pas confondre avec les cartes conceptuelles (concept mapping) )à multinoyaux et avec un lien contenant généralement un verbe indiquant le sens de la liaison entre les concepts.

Commentaire par Plounet




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :