Marielle Potvin, orthopédagogue / marielle.potvin@gmail.com


Une touche originale
16 décembre 2009, 11:58
Filed under: écriture, plaisir d'apprendre, suggestion cadeau | Étiquettes:

 

Ce n’est pas en améliorant les bougies qu’on a inventé l’électricité…

Je lisais cet article  récemment et je me demandais si, dans une certaine mesure, il ne s’agissait pas d’un faux débat.
Bien sûr, nous voulons tous que nos enfants ou nos élèves apprennent à calligraphier correctement.

Ceci étant dit,  on ne met pas assez d’importance sur ce dont ils auront VRAIMENT besoin, toute leur vie durant. Quelles formes prendront les   communications écrites qu’ils feront, croyez-vous?
Sommes-nous en train de former des personnes qui pousseront le crayon HB, la mine bien taillée, dans leurs futurs emplois ?
On en doute, n’est-ce pas ?

On a tous une vision  attendrie du petit enfant qui s’efforce de former des lettres, penché sur son cahier et se mordant le coin de la langue d’application 😉  Bien mignon tout ça, mais n’en faisons pas tout un plat.

Qu’ on accorde  beaucoup ou peu d’importance à l’apprentissage de la calligraphie manuelle, reste qu’il ne faudrait pas oublier de les préparer correctement à écrire au clavier. L’apprentissage de la frappe me semble bien négligée.

Ne me dites pas qu’il aura tout son temps pour l’apprendre. Il aura, bien avant l’adolescence, pris de mauvaises habitudes dont il sera difficile de se départir.
Avant son dixième anniversaire, il aura commencé à naviguer sur Internet,  à utiliser le traitement de textes, le courriel et quoi encore…

L’apprentissage de la frappe au clavier va bien au-delà de l’acquisition de la vitesse . Il permet aussi d’adopter une meilleure posture , puisqu’on regarde l’écran plutôt que le clavier et permet de se concentrer sur ce qu’on veut écrire, plutôt que sur les lettres à chercher.

Je vous offre donc un tour guidé du plus rigolo logiciel d’apprentissage de la frappe au clavier.

Vous verrez, on est bien loin des cours de dactylographie monotones…
Et des crayons HB.  😉


Pour les plus jeunes, la compagnie Crayola a mis au point un véritable clavier, qui se branche dans une prise USB.
Avec ses grosses touches, il favorise le développement de la motricité fine et l’apprentissage des positions des lettres et symboles sur le clavier.

Un cadeau taillé  sur mesure pour les enfants, dès trois ans.

Marielle Potvin, orthopédagogue
marielle.potvin@gmail.com
438-886-8141

Advertisements

2 commentaires so far
Laisser un commentaire

Bonjour Marielle,

J’en enseigné deux ans la clavigraphie en début d’année a des 3e et 4e secondaires à l’aide de Tap’Touche. Mon constat: à cet âge, il est déjà trop tard pour modifier leur habitude de frappe. Regarder le clavier et taper à deux doigts, ils en sont les experts!

Je me demande alors comment est-ce que je vais accompagner mon fils dans sa découverte de l’ordinateur, du clavier? Ok, il n’a que 22 mois, mais ça vient vite. À quel moment faidrait-il enseigner la clavigraphie pour éviter que de mauvaises habitudes ne s’installent? Ma réponse: Fin du primaire, début du secondaire! Et, oui, Tap’Touche est le meilleur outil que j’ai trouvé.

Un truc en terminant: cacher le clavier, autant que possible, afin de vraiment développer cette compétence! Pour les plus jeunes, c’est un jeu amusant.

Merci Marielle pour ce calendrier de l’avant, je suis jaloux de ta bonne idée!

Commentaire par Marc-André Caron

Tu ne me croiras peut-être pas, Marc-André,mais fin primaire, c’est encore trop tard. Je compare un peu cet apprentissage à celui du piano. Comme dans bien des domaines, il n’y a pas d’âge prescrit, mais on peut se baser sur l’usage que fait l’enfant du clavier, comme repère. S’il ne touche à l’ordi qu’occasionnellement, on peut commencer vers six ou sept ans, avec Tap Touche Garfield. Au début, un parent peut assister l’enfant dans la lecture des consignes et s’assurer que les exercices se font correctement. Un petit pas à la fois.
Dans le cas où l’enfant a déjà apprivoisé l’ordinateur, le plus tôt sera le mieux, puisqu’en partant, il pourra acquérir de bonnes habitudes. Évidemment, chaque situation est différente, mais à la fin du primaire, beaucoup d’élèves utilisent déjà le courriel et le traitement de textes, alors pourquoi attendre?

J’invite les lecteurs qui ont une expérience à ce sujet à nous la partager. Ce serait intéressant d’en savoir plus .

En ce qui concerne le calendrier de l’avent, si tu en es jaloux, ne te retiens pas de nous en offrir un l’an prochain. Je te lirai assidûment. Promis 😉

Commentaire par mariellepotvin




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :