Marielle Potvin, orthopédagogue / marielle.potvin@gmail.com


Une pensée pour M. Fournier
10 février 2010, 23:10
Filed under: ambiance, une école pour la vie | Étiquettes:


                                           source: latetedanslesbouquins…

Ça fait déjà quelques jours que j’y pense.
En fait, depuis que dimanche dernier, j’en ai fait la connaissance, peut-être en même temps que vous, à l’émission Tout le monde en parle…

Soupçonné à tort d’attouchements sexuels par plusieurs jeunes filles de son école primaire, cet enseignant d’éducation physique a payé cher le fait d’avoir eu des contacts affectueux avec ses élèves.

Me revint en mémoire une fin de journée ordinaire. Je raccompagnais mon groupe d’élèves à la sortie de l’école. Sur le point de monter dans son autobus scolaire, une petite s’approcha et voulut me dire un secret. Je me suis penchée vers elle, et nos cheveux se sont frôlés. Je ne me souviens plus du secret en question, juste que c’était mignon.

Une autre enseignante, qui avait vu la scène, me mit en garde peu après:  « Tu n’as pas peur d’attraper des poux ? »  Il y en a, des fois, dans l’école…
J’en suis restée sans mots.  Ce n’est que quelques heures plus tard que j’ai réalisé…

Le danger est bien plus grand de s’abstenir de tout rapprochement avec nos élèves que de garder notre spontanéité. L’école manque cruellement de ce genre d’échanges humains. Les enseignants sont souvent craintifs face à ces situations et retiennent toute marque de tendresse et de spontanéité envers leurs élèves.  L’école déshumanisée. Impersonnelle. Voilà le vrai danger.

Il s’agit d’une des conséquences les plus lourdes que nous font vivre ces malades attirés sexuellement par les enfants.  Notre devoir de parent nous incite à faire des mises en  garde, et ont parfois comme conséquence ce genre de dérapage.  Celui-ci est évident. Mais comment mesurer l’ampleur de tous les gestes retenus, de toutes les occasions manquées et de toutes les frustrations vécues par peur de mauvaises interprétations ? 

 Au total, les conséquences sont bien plus lourdes encore sur le développement affectif des enfants.  Tous ces enseignants qui craignent d’être seuls en présence des élèves, qui s’abstiennent de passer une main dans les cheveux, de consoler un enfant …

Ça fait déjà quelques jours que j’y pense. Si c’était à refaire, je me pencherais de nouveau vers cette petite.
Je lui donnerais même un bisou.

Marielle Potvin, orthopédagogue
marielle.potvin@gmail.com
450 687-8181

Advertisements

6 commentaires so far
Laisser un commentaire

J’approuve entièrement l’esprit de ce propos. Il ne faut pas laisser les abus de quelques zigotos, somme toute peu nombreux, rabaisser ce qu’il y a de plus beau et sain dans les relations humaines. Cette peur maladive du risque, aggravée par le sensationnalisme des médias, est en train d’aseptiser les rapports humains, peut-être même le tissu social.

Commentaire par François Guité

Et qui sait à quel point cette situation a une incidence sur la santé mentale de nos jeunes? La violence, la dépression et les dépendances de toutes sortes ne tirent-ils pas leur source d’un profond mal être?

Commentaire par mariellepotvin

C,est notre société au complet qui est aseptisée, les rapports affectifs sont la première chose qu’on aseptise au max.

Commentaire par slyberu

Adieu spontanéité et élans de tendresse… Certains élèves passent des journées entières sans qu’un adulte ne leur sourie.
Ce manque de contacts humains doit faire des ravages…

Commentaire par mariellepotvin

Je ne me gêne pas pour toucher mes nombreux élèves… Mon coco Tourette, ma cocotte en manque d’affection, ma plus petite de classe, mon petit blond, etc…

Dans la course folle du quotidien, trop souvent les petits en souffrent d’un contact quotidien…

Commentaire par Émilie

C’est tout le climat de votre classe qui doit s’en trouver transformé. Dire qu’ils passent possiblement plus de temps avec vous qu’avec leurs parents, les jours de semaine, quelle chance ils ont 😉

Commentaire par mariellepotvin




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :