Marielle Potvin, orthopédagogue / marielle.potvin@gmail.com


Dans mon hamac
21 mai 2010, 11:53
Filed under: motivation scolaire, une école pour la vie | Étiquettes:

source de l’image : http://j.mp/9a0JR0

Hier, j’ai officiellement inauguré l’été.  Je me fous pas mal des dates exactes, l’été vient de commencer.
Quand les semis sont en terre, que ça sent le lilas et que le hamac est suspendu,  je recommence à rêver.

Hier, donc,  parmi les chants d’oiseaux et les quelques  livres que j’y ai amené, voilà que mes pensées se sont dirigées vers une école de rêve.

J’imagine les enfants qui commencent leur journée par une séance de yoga, de tai chi ou de kinésiologie éducative (brain gym) .
C’est pas à 14:20  qu’ils en ont besoin. C’est maintenant. Pour gérer les sources d’anxiété qui ne manqueront pas de se présenter aujourd’hui.

Ensuite, question de se réchauffer les méninges,  on pratique la frappe au clavier.  Il n’y a ni crayons ni papier dans cet environnement (enfin, le moins possible) alors, il faut bien s’exercer 😉

Cet environnement, justement, si important.   Je vous invite à  visiter  ce rêve avec moi.  Toutes les communications avec les parents et la communauté se font à partir du portail de l’école. Et pour ce qui est des pupitres,   jetez un coup d’oeil ici 😉   Ce serait intéressant d’avoir de moins en moins recours au Ritalin…

Quand vous l’aurez visité, vous aurez le goût d’y enseigner autant que les élèves auront le goût de le fréquenter. Et que dire de la formation des maîtres, qui serait continue et en lien avec les besoins du moment, si ce n’est que ce serait une priorité…

Comme le ipad , le ipod et tous les outils technologiques sont à l’honneur.
Non que la technologie  soit une panacée, mais un moyen actuel d’apprendre et de communiquer.
Chacun pourrait lire ce qu’il s’est fait télécharger sur son ipad, à sa mesure et selon ses intérêts, en étant guidé en cela par les enseignants.

Je connais des chiropraticiens qui vont manquer de travail, tant les sacs d’école seront légers.

Les enseignants  auraient  un important rôle à jouer au niveau de l’éducation aux médias. Ça presse…

Toutes les applications utiles, dictionnaires et conjugueurs seraient à portée d’un clic.
L’élève peut donc se concentrer sur ce qu’il veut communiquer plutôt que sur les risques d’erreurs qu’il pourrait faire. Loin de moi l’idée qu’il ne doive apprendre à écrire correctement par lui-même, mais parfois, vaut mieux avoir recours à ce coup de pouce que de s’abstenir d’écrire (comme c’est si souvent le cas ) ou de le faire avec beaucoup d’erreurs.

La fierté , ça se développe, mais si peu dans les cahiers d’exercices…

Chaque classe serait équipée d’un TBI. Le matin, on y projetterait les présentations de la météo et des événements de l’actualité . Présentés par les élèves, évidemment.  Exit les présentations orales en avant de la classe. J’ai toujours trouvé que ces situations artificielles n’apportent pas beaucoup plus qu’ un immense stress pour l’élève à qui c’est le tour.

Le Canadien a gagné?  On en parle. D’où vient ce Halak ?  C’est où, la Slovaquie ?  Combien d’obstacles a-t-il dû surmonter avant de devenir excellent ?  Voilà de pertinentes situations d’écriture et de lecture. Les statistiques seront aussi abordées, la géographie, pour suivre son parcours, et j’en passe 😉

Il y aurait un horaire continu et les parents y seraient les bienvenus autant que faire se peut et à quelques heures d’avis.  Conciliation travail/ famille…

Et les mercredis… Ah! Les mercredis…  Ce serait journée de sortie éducative ou sportive.  En anglais 😉  L’occasion de vivre de vraies situations d’apprentissage. Les enseignants, quant à eux, auraient alors tout le loisir de se concerter, de se ressourcer, de rencontrer des parents, et de parfaire leur formation continue. Une fois sur deux, ils accompagnent les élèves, mais encore ici, c’est selon.

J’ai calculé. 40 minutes de plus par jour, et le compte y est au niveau du curriculum.

Et laissez-moi tranquille avec l’enseignement religieux ou ce qu’on appelle maintenant Culture et Éthique religieuse.  Les enseignants ne sont pas à l’aise avec ça, pour la plupart,  et je crois que la dimension spirituelle des personnes se développe d’abord dans la famille.

Les valeurs morales, par exemple, ça, c’est autre chose… Et ça s’enseigne par l’exemple, à travers des leçons de mathématiques ou en sortie éducative.
Ce ne sont pas des matières qu’on peut enseigner ‘à part’, encore ici, artificiellement et hors contexte.

Les devoirs?   Connais pas.  Leurs enseignants leur recommande  d’écouter chaque soir le 275-Allô, à Radio-Canada. Ou Ado-Radio, c’est selon.Et avec leurs parents, quand c’est possible.  Question d’alimenter les discussions du lendemain, par écrit, évidemment. MSN Messenger pourra alors être utilisé, entre les élèves concernés.

On a bien d’autres choses à faire que de gérer le temps que les enfants passent en famille. Qu’ils jouent ensemble , qu’ils aillent à la bibliothèque ou faire l’épicerie, le parent bien outillé saura rendre ces moments riches d’apprentissages.

À l’image de l’école Des Coeurs Vaillants et du Centre d’apprentissage du Haut madawaska, ce milieu stimulant conjuguerait le projet en entrepreneurship de la première avec l’approche  utilisée au Cahm pour l’évaluation. Je trouve vraiment génial que la famille élargie et la communauté entière puisse consulter les travaux des élèves sur le site sécurisé de l’école. Pour être signifiantes, les situations d’écriture doivent être publiées. La communication devient facile et les mauvaises surprises lors des évaluations sont évitées, la plupart du temps.

Les élèves différents y trouveraient leur place, aussi, tant que c’est possible. Chacun a un rôle à jouer dans la vie 😉

Ah, oui, j’oubliais, il y aurait un ou deux chiens gentils…  Quel plaisir de les voir courir avec les enfants, à la récré !

Vous avez d’autres idées ?

C’est Walt Disney qui disait : ‘ If you can dream it, you can make it

Mais j’en entends déjà soupirer que tout ça coûterait  bien trop cher…
Attendrons-nous de voir ce que ça va donner si on ne le fait pas ?

Et si on n’avait pas le droit, justement, de ne rien faire ???
Allez, hop, sortons de nos hamacs !


Marielle Potvin, orthopédagogue
marielle.potvin@gmail.com
450 687-8181

Advertisements

4 commentaires so far
Laisser un commentaire

Salut, ton message m’inspire tellement… en tant que prof, ces temps-ci, je pense un peu à mes vacances mais surtout, à ce que je ferai de différent en septembre !!

Cet été, je veux poursuivre ma réflexion. Comment enseigner ? La lecture, la grammaire, l’écriture… comment faire apprendre, bouger, travailler les élèves en classe ?

Continue de nous alimenter en liens et en idées. Je ne veux pas juste rêver, je veux changer un peu…

Commentaire par Isabelle

Comme beaucoup d’enseignants, tu as le souci de toujours continuer d’apprendre. Cependant, ta vie et ta profession sont si accaparantes que tu ne peux que faire un petit pas à la fois. C’est bien ainsi, si on se souvient que le plus long des voyages est fait de petits pas, justement.
Pour répondre à ces préoccupations, je vous propose des ateliers « à la carte ».
Vous êtes quelques personnes à vouloir une formation, faites-le moi savoir.
On établira les modalités nécessaires, avec votre direction, et j’irai vous rencontrer.;-)

Commentaire par mariellepotvin

Marielle, tu est tellement mon idole… 🙂

Commentaire par Marc-André Caron

Ben voyons … ;-))

Commentaire par mariellepotvin




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :