Marielle Potvin, orthopédagogue / marielle.potvin@gmail.com


Le vilain gagarnement…
29 juillet 2010, 21:02
Filed under: ressources | Étiquettes:

Sans vouloir sombrer dans la dérision , je m’en voudrais de ne pas souligner le travail formidable qu’a fait M. Benoit Dutrizac à son émission d’hier.

C’est avec habileté qu’il a fini par lui faire cracher le morceau, à ce Dr. Bolduc, et je ne dois pas être la seule à avoir poussé un soupir de soulagement quand nous avons appris que les inquiétudes du Dr Julien tiraient à leur fin.

Pour ceux et celles qui l’auraient manqué, vous pouvez l’écouter ou la réécouter ici.

Au delà de la mission du Dr Julien, nous avons, comme société, de sérieuses questions à nous poser.  Récemment, on apprenait  que  notre gouvernement subventionnera dorénavant  le recours à la procréation assistée. Il s’agit du premier gouvernement en Amérique du Nord à payer pour de tels traitements. La mesure devrait coûter environ 63 millions de dollars par année.

Or, comme on le sait, des centaines de familles vivent  déjà dans un état précaire et les cliniques du Dr. Julien tentent tant bien que mal de leur venir en aide. Les enfants ne sont pas les seuls touchés. Du travail est aussi fait avec les parents pour les accompagner dans des situations difficiles. «On pense des fois que ce sont de mauvais parents, mais c’est loin d’être le cas, indique le Dr Julien. Ce sont des parents qui sont en survie et qui vivent beaucoup de difficultés.»

En fait, un enfant sur trois vit sous le seuil de la pauvreté, à  Montréal. C’est énorme.

Dans le reportage dont je fais mention, on entend aussi que puisque l’aide qu’apporte le Dr. Julien n’entre dans aucune « norme », il lui est encore plus difficile d’obtenir les subventions pour que survive son entreprise sociale.

Voyez comme tout est défini à l’avance… Celui ou celle qui met en place un service inexistant jusqu’ici (et dont les règles ne sont d’abord définies par la machine gouvernementale) se verra réduit à la disette, à plus ou moins brève échéance.

Il est  choquant de réaliser comment le Dr. Bolduc se faufile dans la conversation. Comment ce ministre de la Santé peut-il prétendre ignorer, au point d’avoir attendu que des mises à pied soient faites, pour  agir? Ce n’est que sous la pression des médias et du public qu’il s’est enfin retroussé  les manches. Pourquoi a-t-il fallu en arriver là ?  Pourquoi faut-il toujours en arriver là?

En mars dernier, avait lieu une table ronde à laquelle étaient invités les médias pour souligner les 18 ans du rapport « Un Québec fou de ses enfants« , (me semble…) qui proposait alors 53 recommandations pour prévenir la détresse et les problèmes d’adaptation graves chez les enfants et les jeunes.

Ça lui fait une belle jambe, à ce gagarnement, toutes ces études faites à coup de milliers de dollars.

« On se rencontre au Reine-Élizabeth, ma chère, pour en jaser ? »

Pendant, ce temps,  la clinique du Dr Julien vit dans la précarité.   Indécent.

Mise à jour du 25 aout 2010:
Un article fort intéressant du Devoir, ce matin. Le Dr Samuel Harper, qui oeuvre à la Clinique du Dr. Julien, nous fait part encore plus en détails du travail qui se fait là-bas: http://j.mp/dbANNi

Cette lettre fait écho à celle de Mme Monique Moquin-Normand – travailleuse sociale, mère de trois enfants et résidante de Hochelaga-Maisonneuve, parue le 12 août dernier, et que l’on peut lire ici:http://j.mp/c6XCZ6

Marielle Potvin, orthopédagogue

Publicités

3 commentaires so far
Laisser un commentaire

Comme si tout ce qui était différent ne pouvait pas avoir une même place dans la société.

Commentaire par Isabelle

Excellent billet, bravo!

Commentaire par Prof Solitaire

Merci.
De mon coté, il y a trop longtemps que je ne vous ai lu… 😉

Commentaire par mariellepotvin




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :