Marielle Potvin, orthopédagogue / marielle.potvin@gmail.com


Chouettes chroniques #2
5 novembre 2010, 08:54
Filed under: formation, orthopédagogie | Mots-clefs:

 

Je lui demande quelques informations concernant son lieu de travail, s’il s’agit d’un temps plein, ou quoi…
Je lui propose d’en faire les chroniques que vous lisez présentement.

Puis, je reste quelques jours sans réponse.

Je relis mon premier courriel et me demande si j’ai dit quoi que ce soit qui l’aurait rendue craintive.
Mais non, « Ma chouette » réfléchissait  😉    Puis, dans mon courriel :

Merci Marielle de me répondre avec autant d’empressement!
(Puis-je vous tutoyer?)

Je travaille pour la *******, et j’habite ********.
Ce contrat est à durée indéterminée. Je suppose que vous connaissez la danse…
Il se pourrait que je garde le poste jusqu’à la fin de l’année comme nous le souhaitons tous, la direction, les parents et moi qui préférons les avantages de la constance du service offert aux enfants.
Mais, comme la bureaucratie de la ******* est maîtresse de la durée de mon contrat, l’orthopédagogue que je remplace pourrait bien revenir au bout de quelques semaines d’un congé de maladie.

Dans ma situation et comme toujours, ma motivation n’est en point lésée.
Je considère ce remplacement comme une très belle opportunité d’explorer ce champ de l’enseignement.

Évidemment, j’adorerais me rendre à votre Centre d’apprentissage et vous y rencontrer.
Comment envisagez-vous une telle rencontre?
Je suis encore disponible le jour jusqu’à vendredi.

Avec reconnaissance,

Ma Chouette

On était mercredi. On oublie ça pour une rencontre d’ici là …
Cependant, je venais d’apprendre avec plaisir qu’heureusement, elle n’était pas au bout du monde.
Je reste donc optimiste quant au fait de la seconder.

Bonsoir ******,

Pour le tutoiement, j’accepte avec plaisir !
Désolée pour le délai, je suis débordée ces jours-ci.

D’ici vendredi, je ne suis presque pas au Centre d’apprentissage. Vois-tu, c’est en plein le temps des rencontres pour établir
les plans d’interventions, dans les écoles, et plusieurs parents me demandent d’y participer.

Je fais des consultations le samedi et en soirée, je ne sais pas si cela te convient…
Fais-moi signe et pose-moi, entre-temps, les questions que tu voudras.

À bientôt!

Avec si peu de temps pour se préparer, si peu de connaissances au sujet de la profession, je m’inquiète de savoir comment elle pourra y faire ses premiers pas.
Mais nous avions affaire à une débrouillarde…

À suivre…

Marielle Potvin, orthopédagogue
marielle.potvin@gmail.com
source de l’image : bhmag.fr


Publicités

Un commentaire so far
Laisser un commentaire

Comme nos expériences avec les prof. de classes ressources…
ça nous fait penser à des loups en déguisement
de moutons…des fois la réalité est difficile
….pas une surprise avec mes expériences avec La Commission Scolaire de Laval…même moi un parent qui était accusée ne pas vouloir collaborer…LOL

Commentaire par anne perlo




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :