Marielle Potvin, orthopédagogue / marielle.potvin@gmail.com


Chouettes chroniques #4
11 novembre 2010, 00:12
Filed under: formation, orthopédagogie | Étiquettes:

C’est vrai. J’ai été très occupée ces jours-ci. Je ne me souviens pas avoir passé tant de temps sans bloguer. Si bien que ce soir, même s’il est un peu tard, je vais publier un autre envoi de Ma Chouette…
Cependant, il vous faudra attendre encore un peu  pour connaître ma réponse. 😉  J’essaierai de ne pas tarder. J’ai hâte de partager des ressources avec elle.

Alors voici :

Bonsoir Marielle,

J’ai lu samedi, en fin d’après-midi, ce que tu as publié sur ton blog et je te remercie de préserver mon identité comme convenue, ainsi que d’amorcer nos premiers échanges en ligne.

Je suis fière de ma première semaine de «débroussaillage» de dossiers d’élèves, discussions et brèves rencontres sur le vif avec quelques enseignants et familiarisation avec quelques-uns des nombreux volets de ma nouvelle tâche.
Comme nous sommes déjà au mois de novembre, je me devais de rencontrer les élèves dès aujourd’hui; l’année scolaire est plus qu’entamée et ils ont besoin de recevoir les services prévus.
Dans la mesure du possible, je suis prête. C’est-à-dire qu’avec le très peu de matériel à ma disposition (les armoires de mon minuscule bureau sont remplies de matériel plus ou moins désuets et mal classé) j’ai réussi à planifier une semaine d’activités pour toutes les rencontres prévues à l’horaire hebdomadaire.

Aujourd’hui, je suis entrée en contact avec un conseiller pédagogique.
Il  se déplacera pour me rencontrer à l’école dans 2 semaines, ce qui me laisse le temps d’observer mes élèves et de bien cibler mes besoins.
Je participerai aussi à des rencontres d’entraide pour orthopédagogues. (Ceci porte un terme plus exact, mais j’ai laissé cette note dans à mon bureau…!)
Somme toute, j’ai l’impression que ça augure déjà mieux que je le redoutais.
Mon seul bémol pour l’instant : j’arrive au moment où les formations sont commencées, et je ne pourrai pas intégrer les groupes après la première séance de formation.

Évidemment, c’est l’ambition d’arborer davantage qu’un rôle de répétitrice auprès des élèves qui m’a motivée à te contacter.
L’humilité dont je pense faire preuve me sensibilise à la possibilité qu’un travail bâclé pourrait justement nuire à la profession.
C’est aussi pourquoi je fais appel à toi et tes connaissances.

Pour te donner une meilleure idées de la façon dont tu pourrais me venir en aide, j’ai identifié les besoins suivants au cours de la semaine dernière :
– Vocabulaire et jargon du métier:
• Qu’est-ce que signifie «Voie globale en lecture» ? ;
• Qu’est-ce qu’un «trouble de régulation sensorielle» ? ;
– J’ai besoin d’idée d’activité pour travailler :
• la motricité fine et globale
• la mémorisation
• l’attention et la concentration (on m’a parler d’un volume intitulé «Attention mes yeux!» Qu’en penses-tu?
• l’orientation spatiale
• la conscience phonologique
– J’aimerais savoir :
• comment travailler avec DÉDAL;
• … et pleins d’autres choses. Allons-y donc avec ceci pour commencer.

Évidemment, j’aurai accès à un certain budget à partir du moment où l’on m’autorisera à m’en servir (nous attendons d’avoir une meilleure idée de la durée de mon remplacement).
Ce ne sera certainement pas une somme d’argent immense, mais ce sera toujours mieux que rien du tout.
J’aurai accès à des postes informatiques portables, ce qui n’est pas mal du tout!

J’ ai déjà WordQ et un autre logiciel je crois, mais le titre ne me revient plus à la mémoire.
J’ai hâte de voir si le budget permettra l’achat d’autres logiciels.
Mais avant tout, je pense qu’il faut retenir que mes besoins les plus criants se situent davantage au niveau du dépistage et de l’intervention que dans le matériel à me procurer.

Pour terminer, permets-moi d’y aller avec mes tripes…
Je sens beaucoup de pression à constater que je me retrouve au centre d’un débat qui n’est pas encore le mien.
Même que ça me heurte de lire les suites de commentaires enflammés sur ton blog.
Je ne me sens pas très à l’aise sur la chaise que j’occupe en ce moment pour endosser ce débat que mon expérience actuelle suscite.

C’est certainement ce qui explique ce nouveau temps mort dans nos communications… je réfléchissais encore.
Et je pense plus que jamais qu’il est PRIMORDIAL que je puisse conserver mon anonymat dans cette histoire.
Et je voudrais, si c’est possible, préciser que je n’émettrai aucune opinion, ni pour, ni contre, sur quelle question qu’elle soit, tant que je serai sous le couvert de l’anonymat.
En somme, je tiens à préciser que ce qui m’a amenée à prendre contact avec toi tient directement d’une démarche d’apprentissages bien davantage qu’un désir d’expression sur des questions d’ordre politique.

Pour terminer, je ne pense pas être en mesure de maintenir ce rythme dans nos échanges.
Il faudrait ajuster nos tirs à ce sujet. Je tâcherai toutefois d’être aussi rigoureuse que je le suis à mon nouveau poste pour que nos échanges soient fructueux.

Sincèrement,
Ma Chouette

Publicités

4 commentaires so far
Laisser un commentaire

Je vois de bonnes intentions sincères dans les propos de ma chouette. Je lui souhaite de garder son objectif premier d’être là pour les enfants. Concernant Dedal, C’est une démarche de dépistage et d’intervention assez complexe et efficace mais il n’y a pas que cet outil. Surtout se faire confiance et y aller avec notre intuition. Je lui envoie beaucoup d’amour à la belle chouette!

Commentaire par marlene paquin

Bonjour Marlène,
En éducation, on ne dira jamais assez que les bonnes intentions ne suffisent pas … J’apprenais récemment qu’en formation initiale, les futurs enseignants ne reçoivent qu’entre 25 et 30 heures de sensibilisation aux troubles d’apprentissage, aux indices pour les reconnaître et aux moyens qui existent pour y pallier. Sur quatre ans !! Et comme ils ne sont pas appelés à mettre en pratique le contenu de ces 25-30 heures,il ne leur reste que ça, les bonnes intentions… Serait-on satisfaits de savoir que notre médecin en a plein ?

Commentaire par mariellepotvin

Bravo à Ma Chouette!!!
Je te trouve très courageuse. J’oeuvre dans ce domaine depuis maintenant 2 ans et j’aimerais te dire que même si je détiens la formation universitaire pour le faire, c’est tout de même l’expérience vécue sur le terrain qui nous fait le plus apprendre. Fais-toi confiance! En terminant, j’aimerais te conseiller certains outils avec lesquels je travaille:
Je suis vendue « attention-concentration » alors voici ce que j’utilise:
– Apprendre… Une question de stratégies (Chenelière didactique)
– Sudoku
– Diverses activités de mémorisation (mémoire visuelle, mémoire auditive, attention sélective, dessin de consignes, bricolage de consignes, constructions, etc.)
– Logique (jeu logix, codes secrets, etc.)
Laisse aller ton imagination!

Commentaire par Véronique

Merci de ces encouragements. Je me dois d’insister, cependant, sur l’identification des besoins, en tout premier lieu. Ce ne sont pas tous les enfants qui bénéficient de tel ou tel outil. Présentement, nous n’avons pas d’informations précises en ce qui concerne l’âge, le niveau, le regroupement, les difficultés particulières de ces enfants.
J’attends donc, pour ma part, d’en savoir plus avant de suggérer quoi que ce soit.
J’espère que vous resterez présente, et continuerez d’alimenter la conversation. Vous me semblez pleine de ressources 😉

Commentaire par mariellepotvin




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :