Marielle Potvin, orthopédagogue / marielle.potvin@gmail.com


Et on remet ça pour janvier et février 2014!
10 janvier 2014, 15:59
Filed under: ressources | Étiquettes: ,

Programme d’essai gratuit d’Omega 3

Votre enfant présente des symptômes de TDAH?
Il pourrait être éligible à ce programme.

Je rencontre dans ma pratique des parents qui sont à la recherche d’une alternative aux psychostimulants que des spécialistes conseillent de faire prendre ou que prennent leur enfant.

Or, comme vous le savez, les Québécois sont les champions de ce genre de médicament.N’y aurait-il pas d’autres alternatives, plus naturelles, et qui seraient exemptes de leurs effets secondaires?

C’est la question que je me posais depuis quelques années, déjà.

Je lis, je saisis toutes les occasions de m’informer et je me renseigne auprès de ma clientèle au sujet de l’apport en Oméga 3 et son incidence sur les troubles de l’attention et de la concentration… Il semblerait que certains types d’Oméga 3, de même que la façon dont ils sont véhiculés dans l’organisme, pourraient avoir une incidence sur l’assimilation qu’en fait le système nerveux de votre enfant.

Si votre enfant est âgé de moins de 15 ans,

qu’il prenne déjà une médication ou pas, il pourrait être éligible.

*Aucun effet secondaire
*Approuvé par Santé-Canada
*Programme entièrement gratuit
*Peut être pris avec ou sans psychostimulants
(Dans le cas où il serait pris AVEC, les effets secondaires vont se faire moins sentir)

Je fais maintenant partie d’un groupe de professionnels indépendants qui cherchent à documenter l’effet que pourrait avoir un apport en Oméga 3 (du meilleur type qui soit) sur les troubles de l’attention et de la concentration.

Contactez-moi par courriel!  

Marielle Potvin, orthopédagogue
marielle.potvin @gmail.com



Vous vous souvenez de ce billet?
11 décembre 2013, 23:14
Filed under: Non classé | Étiquettes: , , , ,

Récemment, je vous ai fait part de la tenue d’un séminaire web, durant lequel je diffusais des informations en lien avec les troubles d’apprentissage.

Bien que vous ayez été des centaines de personnes à y participer, plusieurs l’ont loupé, pour une raison ou une autre.

Voilà que je mets en ligne son enregistrement intégral.

Vous n’avez qu’à cliquer ici .

SS

                  Surtout, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires !



Comme c’est intéressant!
20 novembre 2013, 22:56
Filed under: Non classé | Étiquettes:

Depuis quelques mois, je propose ce programme à certains élèves de ma clientèle. 
Jusqu’à maintenant, on ne m’en dit que du bien !!

 

Programme d’essai gratuit d’Omega 3

Votre enfant présente des symptômes de TDAH?
Il pourrait être éligible à ce programme.

Je rencontre dans ma pratique des parents qui sont à la recherche d’une alternative aux psychostimulants que des spécialistes conseillent de faire prendre ou que prennent leur enfant.

Or, comme vous le savez, les Québécois sont les champions de ce genre de médicament. N’y aurait-il pas d’autres alternatives, plus naturelles, et qui seraient exemptes de leurs effets secondaires?

C’est la question que je me posais depuis quelques années, déjà.

Je lis, je saisis toutes les occasions de m’informer et je me renseigne auprès de ma clientèle au sujet de l’apport en Oméga 3 et son incidence sur les troubles de l’attention et de la concentration… Il semblerait que certains types d’Oméga 3, de même que la façon dont ils sont véhiculés dans l’organisme, pourraient avoir une incidence sur l’assimilation qu’en fait le système nerveux de votre enfant.

Si votre enfant est âgé de moins de 15 ans,
qu’il prenne déjà une médication ou pas, il pourrait être éligible.

*Aucun effet secondaire
*Approuvé par Santé-Canada
*Programme entièrement gratuit
*Peut être pris avec ou sans psychostimulants
(Dans le cas où il serait pris AVEC, les effets secondaires vont se faire moins sentir)

Je fais maintenant partie d’un groupe de professionnels indépendants qui cherchent à documenter l’effet que pourrait avoir un apport en Oméga 3 (du meilleur type qui soit) sur les troubles de l’attention et de la concentration.

Contactez-moi par courriel!  

Marielle Potvin, orthopédagogue
marielle.potvin @gmail.com



Un rendez-vous de l’AQETA
18 mai 2011, 18:02
Filed under: formation, ressources | Étiquettes: , ,

 

                               (cliquez sur l’image pour l’agrandir)

C’est à ne pas manquer si vous êtes concerné par le problème du déficit de l’attention, avec ou sans hyperactivité.
Le Dre Laberge saura vous intéresser et vous apporter les informations dont vous avez besoin.

Marielle Potvin, orthopédagogue

 

 



Me semblait, aussi…
2 avril 2011, 22:14
Filed under: motivation scolaire | Étiquettes:

À lire ABSOLUMENT, cet article de François Cardinal, qui a pour titre ‘Rentre dans le rang’, publié hier sur Cyberpresse.

Ce que j’observe, dans ma pratique, est bien  plus souvent un déficit de l’intérêt qu’un déficit de l’attention.

Il est beaucoup plus facile de suggérer que c’est l’enfant, le problème, plutôt que de remettre en question l’approche pédagogique utilisée.  Dans les faits, c’est même la dernière chose qu’on remet en question.
C’est moins dérangeant.

Marielle Potvin, orthopédagogue



Quels dommages !
28 juillet 2010, 12:41
Filed under: influences | Étiquettes: ,

Je n’écoute pas beaucoup la télé. Cependant, il me fallait faire exception, dimanche dernier, pour visionner cette émission.

Martin Lajeunesse, un des deux invités de Josélito Michaud ce soir-là,  venait nous parler de la relation difficile qu’il a eue avec son père.

Il nous explique comment les troubles d’apprentissage dont il est atteint ont affecté l’ensemble de leur relation. Pas par les mots eux-mêmes, mais dans l’intonation et dans toutes les nuances que peuvent prendre l’amour d’un père envers son fils.

Martin est dyslexique et souffre d’un TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité ).

Maintenant cinquantenaire, le diagnostic qui met en mots ses troubles neurologiques est venu tard dans sa vie.
Les gens de cette génération et de celles qui l’ont précédée étaient vus comme étant moins intelligents, si des problèmes scolaires affectaient leur rendement. Perçus comme étant paresseux, ou quoi encore, ils subissaient quotidiennement les réprimandes des professeurs et couvraient leur famille de déshonneur.

Comme il l’exprime si bien, son père tentait en vain de l’aider en lui faisant écrire dictées par dessus dictées. Évidemment sans grand succès.

Il n’en aurait possiblement pas subi autant de séquelles si ce n’avait été que de cela. Mais ce sont les subtils messages, la façon d’être de son père envers lui qui lui ont causés, visiblement, le plus de mal. Observez, par-delà les mots, la blessure exprimée. Celle qui sera toujours présente.

Je vous invite donc à visionner, en rediffusion  ici cette émission.
Pour aller directement  à l’entrevue de Martin Lajeunesse, avancez jusqu’à 27:19

En complément, un lien qui pourrait vous  intéresser: Faites le test.

Parce qu’on ne fait jamais trop attention.

Marielle Potvin, orthopédagogue