Marielle Potvin, orthopédagogue / marielle.potvin@gmail.com


Cher petit coco…
25 avril 2014, 15:12
Filed under: Non classé

oeufs_ukrainiens

Tu avais hâte.

La chasse aux oeufs de Pâques devait être pour toi une occasion de plaisir en famille.
Vous vous êtes donc rendus au Centre de la Nature, où avait lieu l’événement et contre toute attente, trois fois plus de personnes que prévu se sont présentées.

Tu as reconnu de tes amis, avec leurs parents…  Ce sera encore plus plaisant!

Malheureusement, tu as assisté à un véritable dérapage. Certains parents ont aidé leurs enfants à sauter par-dessus la barrière, question de leur permettre d’accéder aux oeufs avant tout le monde.
Tu les as vu s’énerver; certains t’ont bousculé.  Mais c’est quand un papa a effrontément volé des oeufs dans ton panier que tu t’es mis à pleurer.

C’est alors que tu as accepté de retourner à la maison.  Tes cocos, tu en auras d’autres, c’est pas grave, que tu t’es dis.
Malheureusement, il n’en est pas de même pour la scène que tu viens de voir.

Des mal-élevés, il y en a plein. Quand vous attendez en ligne, à la caisse de l’épicerie, et qu’une autre se libère, tu as vu les gens se précipiter comme si leur vie en dépendait, essayant de passer devant les autres, autant que possible…

Tu as vu, dépassant votre voiture, les doigts d’honneur des conducteurs pressés, et ceux qui jettent des déchets par la fenêtre, sur l’autoroute.

J’aimerais te dire que ce ne sont que des exceptions.

J’aimerais t’expliquer qu’il n’y avait pas assez de sécurité, ce jour-là,  que les grands n’ont pas fait exprès pour te bousculer, et que c’est par erreur qu’on a pris les oeufs dans ton panier.  Mais tu le sais, je te mentirais.

Ne te reste donc qu’à te blinder contre ces comportements, et à t’employer à les éviter.

Il te faudra être indulgent, parfois, et donner l’exemple, souvent.

Aussi, je te laisse un texte. Il est ancien, mais toujours d’actualité.
Garde-le précieusement, tu auras besoin  de le relire de temps en temps.
Plus tu grandiras, plus il prendra un sens différent chaque fois que tu le liras.

DESIDERATA:

Va paisiblement ton chemin à travers le bruit et la hâte
Et souviens-toi que le silence est paix.
Autant que faire se peut et sans courber la tête,
Sois ami avec tes semblables.
Exprime ta vérité calmement et clairement
Et écoute les autres, même les plus ennuyeux ou les plus ignorants;
Eux aussi ont quelque chose à dire.
Fuis l’homme à la voix haute et autoritaire ; il pêche contre l’esprit.
Ne te compare pas aux autres par crainte de devenir vain ou amer,
Car toujours tu trouveras meilleur ou pire que toi.
Jouis de tes succès mais aussi de tes plans.
Aime ton travail, aussi humble soit-il,
Car c’est un bien réel dans un monde incertain.
Sois sage en affaires car le monde est trompeur.
Mais n’ignore pas non plus que vertu il y a,
Que beaucoup d’hommes poursuivent un idéal
Et que l’héroïsme n’est pas chose si rare.
Sois toi-même. Surtout ne feins pas l’amitié.
N’aborde pas non plus l’amour avec cynisme
Car malgré les vicissitudes et les désenchantements,
Il est aussi vivace que l’herbe que tu foules.
Incline-toi devant l’inévitable passage des ans,
Laissant sans regret la jeunesse et ses plaisirs.
Sache que pour être fort tu dois te préparer
Mais ne succombe pas aux craintes chimériques
Qu’engendrent souvent fatigue et solitude.
En deçà d’une sage discipline, sois bon avec toi-même.
Tu es bien fils de l’univers,
Tout comme les arbres et les étoiles, tu y as ta place.
Quoique tu en penses, il est clair
Que l’univers continue sa marche comme il se doit.
Sois donc en paix avec Dieu
Quel qu’il puisse être pour toi;
Et quelque soit ta tâche et tes aspirations,
Dans le bruit et la confusion, garde ton âme en paix.
Malgré les vilenies, les labeurs, les rêves déçus,
La vie a encore sa beauté.
Sois prudent.
Essaie d’être heureux.

Source : Max Ehrmann, 1927

Publicités

4 commentaires so far
Laisser un commentaire

Des paroles d’un sage à intégrer sans doute dans votre vie de tous les jours.

Commentaire par Capitole

Bonjour,
A chaque fois que reviens dans ton blog, les paroles de ce texte me mettent en émoi.

Commentaire par Capitole

Il est des esprits très pointus qui ont tout dit sur notre existence, en voici un autre tout simplement.

Commentaire par Capitole

Un autre texte très enchanteur qui me donne la nostalgie de mes classes de belles lettres

Commentaire par Fidèle




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :